1. Du poulet, mais pas que !

Bien que le Yakitori soit traditionnellement fait de brochettes de poulet et signifie littéralement « poulet grillé », on ne mange pas que du poulet dans un restaurant de Yakitori. Légumes, mais aussi parfois bœuf, porc, se retrouvent volontiers au menu, et même Yaki Onigiri (riz grillé).

yakitori-hiroshima

2. Blanc, aile, cuisse, mais aussi…

… des choses moins habituelles ! On mange en effet au Japon de nombreux morceaux que l’on a pas  l’habitude de manger en France. Foie, cœur, peau de poulet sont ainsi au menu, et y sont même des mets de choix pour certains.

3. Des restaurants ouverts seulement le soir

Et oui, Le Yakitori est traditionnellement un plat du soir, c’est comme ça ! La plupart des Yakitori-ya n’ouvrent donc que dans l’après-midi.

yaki onigiri

4. Du charbon de bois, mais pas n’importe lequel

La qualité du charbon de bois utilisé est reconnu comme un facteur important d’un bon Yakitori. Un certain type de charbon, appelé charbon blanc (Binchō-tan : 備長炭) produit dans la préfecture de Wakayama, est réputé pour cuisiner, et donc préféré pour griller les Yakitori.

5. Yakitori à Paris ?

Lorsque l’on mange des « Yakitori » en France, il s’agit le plus souvent de restaurants chinois où la viande n’est pas grillée au charbon. Il ne faut donc pas imaginer manger quelque chose d’approchant ce que l’on sert au Japon (même chose pour les Sushis)…

yakitori butabara