Les soba japonais sont des nouilles faites avec de la farine de sarrazin. Le mot soba peut désigner la farine ou les préparations à base de nouilles soba. Les nouilles se mangent froides ou chaudes et sont trempées dans une sauce légère. C’est un des plats les plus consommés au Japon.

Les soba

蕎麦

De nombreux restaurants servent ses délicieuses nouilles au Japon. Leur goût est très particulier mais peut plaire, je pense, à tout le monde. Vous en trouverez à tous les prix, le plus souvent peu coûteuses. D’autres restaurants, moins abordables, en ont fait leur spécialité et les proposent à toutes les sauces : nouilles, chips, bouillons, thés ou encore desserts.

Plus généralement, vous les dégusterez de deux manières :

  • froides, sur un tapis de bambou
  • chaudes, dans une jolie assiette

Elles sont toujours accompagnées d’une savoureuse sauce afin de les y tremper. Elle se compose de dashi (bouillon de poisson), de sauce soja sucrée et de mirin (saké de cuisine). La version chaude étant plus légère que la version froide. Dans tous les cas, il vous faudra consommer vos soba assez rapidement, les nouilles séchant rapidement à l’air libre.

soba, nouilles sarrasin

Thé de soba

La farine de soba possède de nombreuses vertus et reste très digeste. On trouve le soba sous de nombreuses formes dont le thé de soba qui est en réalité une tisane de graines de soba grillées. Décoction que je vous conseille chaudement (vous en trouverez chez Jugetsudo à Paris). Sachez également que vous pourrez trouver facilement des nouilles séchées dans les épiceries asiatiques. Une fois cuite, vous pouvez les manger telle quelle ou bien les agrémenter de copeaux d’algue ou encore de graines de sésame.

A découvrir également :  Les types de thé au Japon

A Paris, je vous conseille le Kunitoraya qui propose en plus des udons, de délicieuses assiettes de soba chaudes ou froides. Pour finir, une petite précision s’impose, les sobas n’ont rien à voir avec les yakisoba qui sont préparés avec des nouilles de blé.