Prendre un thé japonais dans un salon de thé à Nara, une expérience qui donne envie d’en savoir plus :

Le thé est une boisson omniprésente au Japon, et partie intégrante de la culture japonaise. Il s’agit de la boisson la plus consommée au Japon, c’est donc un véritable art de vivre, élevé au rang d’art avec de la fameuse cérémonie du thé. Mais le terme thé (, cha en japonais) recouvre une grande variété de types de thé. Petit tour d’horizon. (mots suggérés : thé japonais, types de thés, bio japon, riz gluant)

Tout le monde connait la cérémonie du thé, mais on sait moins que le thé servi est non pas du sencha ou gyokuro mais du macha en poudre, et qu’on mange en même temps des patisseries gourmandes comme le mochi à la pâte d’haricot rouge. Si une telle dégustation relève de l’art, elle ne résume pas la diversité du thé au Japon.

Thé vert

Le thé vert est très populaire au Japon. Après la cueillette, le thé est d’abord traité à la vapeur pour arrêter la fermentation (les enzymes oxydantes sont désactivées). Le thé vert est le résultat de ce processus, et comme la fermentation est arrêtée immédiatement après la cueillette, les feuilles de thé restent vertes.

 

Thé Sencha et Fukamushi

Le Sencha est le thé le plus couramment consommé, représentant 85 % de la quantité totale de thé vendu au Japon. Il se caractérise par son parfum rafraîchissant et son astringence modérée. Les Fukamushi, thés cuits à vapeur profonde, sont faits en faisant cuire le thé à la vapeur pendant une période plus longue que le sencha ordinaire.

 

Gyokuro et Kabesha

Lorsque les nouvelles pousses commencent à s’ouvrir, le soleil est bloqué par le “yoshizutana” ou d’autres moyens pour augmenter la théanine, qui donne une saveur « umami », de sorte qu’il a un goût riche et sucré. Le kabusecha est fabriqué selon une méthode similaire à celle du gyokuro, mais la période d’ombrage est plus courte.

 

Bancha

Le sencha qui est cueilli plus tard en été et en automne, est appelé bancha. Son astringence est relativement élevée en raison de son exposition au fort soleil d’été.

 

Hojicha (thé vert torréfié)

Ce thé est obtenu par la torréfaction à feu vif de thé bancha et sencha. Il se caractérise par son arôme parfumé et son goût rafraîchissant. Il existe deux types de thés : le hojicha, qui se compose principalement de feuilles, et le Bo Hojicha « hojicha de brindilles », qui se compose principalement de tiges.

 

Genmaicha

Le thé Bancha ou Sencha est mélangé avec du riz grillé genmaicha pour créer un mélange harmonieux de saveurs de sencha et de genmaicha. Le Genmaicha au Matcha est populaire parce qu’il a l’arôme du riz brun et la saveur et la richesse du Matcha.

 Matcha et Tencha (thé vert en poudre)

Comme le gyokuro, ce thé est fabriqué en retirant les tiges et les veines du thé “Tencha”, dont les jeunes feuilles sont séchées après avoir été protégées de la lumière du soleil, puis moulues dans une meule pour en faire un thé en poudre.

 

Tamaryokucha (玉緑茶) ou Ureshinocha (嬉野茶) (Thé vert de jade)

Contrairement au Sencha, le processus final de façonnage du thé n’est pas effectué, de sorte que le thé a une forme arrondie. En plus du thé vert de jade cuit à la vapeur, il existe aussi un thé vert de jade de style chinois qui est rôti dans une bouilloire en fer.

 

Goishicha (Thé fermenté)

Le thé est traité après la cueillette et on laisse le thé se flétrir, puis les feuilles et les bourgeons sont complètement fermentés.

 

Thé noir

Lorsque les feuilles de thé sont complètement fermentées et terminées, elles deviennent du thé noir. Le thé noir représente 80 % du thé produit dans le monde, l’Inde et le Sri Lanka étant les régions les plus représentatives.

 

Thé semi-fermenté

Méthode de fabrication du thé dans laquelle la fermentation est arrêtée par un traitement thermique après une certaine période de fermentation, ou dans laquelle le processus de fermentation est partiellement inclus dans le processus de fabrication du thé. Il existe différents types de thés, comme ceux qui sont proches du thé non fermenté et ceux qui sont proches du thé fermenté, selon le degré de fermentation.

 

Le thé Oolong

Le thé Oolong est un thé semi-fermenté qui se situe entre le thé vert dont la fermentation a cessé et le thé noir entièrement fermenté. Le thé Oolong est représentatif de son origine au Fujian, au Guangdong et à Taiwan.